La Revue Pressée - Février 2024 - 1/2

La Revue Pressée - Février 2024 - 1/2

La Revue Pressée - votre condensé de news façon shot de tequila expédiée dare-dare dans le gosier.


💩 Les résultats de recherche sont devenus des décharges à ciel ouvert

C'est officiel, les SEO sont des gros dégueulasses et ont transformé les résultats de recherche en décharge à ciel ouvert.

C'est en tout cas le résultat d'une étude menée pendant un an par nos voisins teutons, lesquels ont sorti le monocle, la loupe et l'imper' pour analyser en scred les résultats de recherche de 7392 mots-clefs de comparatifs produit sur Google, Bing et DuckDuckGo.

Conclusion : les pages les mieux classées sont en moyenne plus optimisées pour le SEO, davantage monétisées via de l'affiliation et présentent des signes de qualité de texte inférieure.

Eh bien, quelle surprise (non).

N'empêche, c'est intéressant : ils sont où, les algos qui tuent capables d'identifier et de rendre visible le contenu "de bonne qualité" ? DTC ?

Bon, et vu que les SEO sucent maintenant chatGPT jusqu'à la moelle, il y a fort à parier que ce tombereau de merde se transforme vite en chiasse liquide recyclée.


✍️ Rédacteur, c'est un peu vague comme terme, non ?

Je tiens déjà à saluer le formidable jeu de mot du titre original - "Rédacteur : rester vague ou surfer dessus ?" - commis par Ibtissem : c'est pas tous les jours que je pouffe comme un âne devant mon ordi.

N'empêche, l'article remet la cathédrale au centre du bourg : est-ce que "rédacteur", ça engloberait pas une variété de spécialités, similaire à la distinction entre différents types de toubibs ? Ibtissem relève que la distinction entre rédacteur web et rédacteur SEO est souvent floue, et elle a raison très fort (comme quand ma fille serre son doudou pour aller se pieuter).

De là, elle opère une distinction cruciale : le SEO demeure important pour rendre un site web attractif, fiable, et visible dans les moteurs de recherche, mais une stratégie de contenu ne doit pas se limiter au SEO.

À la fin, petite interview d'Inès Sivignon, rédactrice web SEO depuis 2019, et qui partage ses perspective sur le métier.


💵 Mieux mesurer le ROI de son content marketing

Tout le monde le sait (ou pas), mais j'adore les stats, la data, les graphiques ainsi que Céline Dion.

Je vais cependant vous épargner une vidéo de moi chantant Sous le vent, et je vais plutôt vous rediriger vers ce charmant article, lequel va vous donner quelques pistes pour mieux mesurer le ROI de votre content marketing :

  1. Les conversions et inscriptions aux démos (voir notamment via GA quels posts et pages contribuent à ces conversions) ;
  2. Les inscriptions par mail et les téléchargements de leads magnets (s'il y a peu de conversion, il y a un schmilblick quelque part) ;
  3. En SEO, les positionnements de keywords (priorité aux mots-clés à forte intention d'achat) ;
  4. Le taux d'engagement sur la page pour évaluer l'efficacité du contenu (notamment le temps moyen passé sur la page, les interactions et les commentaires) ;
  5. Les backlinks (volume, qualité et pertinence des backlinks pour mesurer la popularité des contenus) ;
  6. Des enquêtes auprès des visiteurs pour évaluer la qualité du contenu.

🗣️ Exercice de branding

Vous vous demandez si vous devez faire des posts tout pétés sur LinkedIn pour cultiver votre personal branding ? Avec un petit selfie de vos dernières vacances en Thaïlande ?

Repentez-vous donc avec ce beau carrousel de Camille Gillet, qui va vous expliquer avec force gentillesse que non, vous n'êtes pas obligé·e de vous montrer en bikini pour brasser des likes en masse.

Allez en paix, et n'oubliez pas vos 3 Ave Maria.


🖼️ Les mots font plus de morts que les images

L'audace, c'est quoi ? Peut-être l'accroche d'Éric, qui commence par expliquer que l'utilisation de pictos (plutôt que du texte) a fortement réduit le nombre de morts sur le front pendant la Seconde Guerre mondiale - de là à dire qu'en effet, une image vaut 1000 mots, comme on le répète souvent comme des cacatoès ?

Peut-être qu'en réalité, la vérité se situe ailleurs comme le dirait Mulder, et qu'une image bien choisie sublime davantage les mots qu'elle ne les remplace.


🤖 L'IA va bousiller des emplois, mais ça dépend où

Alors que beaucoup de rédacteurs flippent comme des vieux chiens du Bronx de se faire remplacer par l'IA, il semblerait, finalement, que l'endroit où l'on travaille pèse aussi dans la balance.

Selon une étude, les habitants des pays en développement seront les premiers et les plus touchés par l'IA. La raison principale : ils occupent souvent des emplois aux tâches répétitives, donc facilement automatisables par une IA.

Évidemment, ces pauvres âmes ont moins de ressources pour s'adapter à ces menues perturbations ; et si on rajoute à ça qu'environ 84% de la population mondiale en âge de travailler vit dans des pays en voie de développement, ça semble un peu explosif comme truc.

Bref, au chômage massif mondial va se juxtaposer une fort belle inégalités de revenus - du genre encore pire qu'aujourd'hui. Welcome dans le futur.


🐦 Le jour où les utilisateurs de Twitter n'ont plus rien pigé

Ça ne vous aura sans doute pas échappé, Twitter est devenu X.

Et ça ne vous aura pas échappé non plus, le rebranding de "X" a semblé sacrément précipité, ce qui a conduit à un décalage avec les utilisateurs qui n'ont rien pigé à la cacahuète.

Petite analyse qui étudie les causes et les effets, avec de bons tips en matière de rebranding :

  • Avant de se rebrander, il est crucial de comprendre et définir ses motivations : rafraîchir son image, atteindre un nouveau public, signaler un changement majeur... (Pour X, c'était total opaque, à part la mégaloMuskmie).
  • Un rebranding réussi doit être méthodique et couvrir tous les aspects, de l'acquisition de domaine au dépôt de marque.
  • Une mise en œuvre cohérente sur toutes les interfaces, du design utilisateur aux matériaux marketing.
  • La base d'utilisateurs est, sans surprise, l'atout le plus précieux d'une marque ; tout effort de rebranding devrait prioriser leur expérience, ce qui signifie impliquer activement la communauté dans la transition.
  • Un récit convaincant : comment la nouvelle marque raconte-t-elle une histoire alignée sur la vision de l'entreprise et les besoins utilisateurs ?
  • Enfin, un rebranding n'est pas la fin mais le début d'un nouveau chapitre. Ça nécessite donc une stratégie post-rebranding comprenant la surveillance, l'ajustement et l'engagement continu avec les utilisateurs.

🔪 Les joies de travailler pour Elon Musk

Tant qu'à causer de X, faisons un petit aparté dans le fabuleux monde d'Elon Musk, qui n'aime pas trop les règles de sécurité compliquées et les couleurs trop vives (donc exit les gilets jaunes).

Résultat, depuis 2014, plus de 600 blessures de salariés chez SpaceX ont été documentées, incluant des "membres écrasés, des amputations, des électrocutions, des blessures à la tête et aux yeux, et même un décès".

Je vous laisse lire cette longue enquête, c'est sacrément édifiant.


🤖🗡️ L'IA vous grand-remplace déjà

Je parlais de "grand remplacement" par l'IA tout à l'heure ; bon bah ça commence déjà chez certaines boîtes, puisque Duolingo, une appli pour apprendre les langues, aurait licencié 10% de ses sous-contractants parce que... bah, y'a les IA, quoi.

Et après ça, seuls 2 membres sur 4 de l'équipe de traducteurs ont été conservés pour réviser le contenu généré par l'IA. Choueeeette.

Dans un autre registre, même son de cloche chez les traducteurs littéraires.

À qui le tour ?


👀 La grande lutte contre les deepfakes vocaux

McAfee vient de dévoiler son projet "Mockingbird", lequel doit identifier les deepfakes vocaux (vous savez, les fichiers audio générés par IA pour piéger les pige... honnêtes gens).

Leur outil est capable de différencier un contenu audio authentique d'une imitation dans 90% des cas, et combine plusieurs modèles de détection basés sur l'IA, ce qu'on appelle dans nos vertes contrées "traiter le mal par le mal".

Bref, tout ça c'est très bien, si ce n'est que comme d'hab, c'est un éternel jeu du chat et de la souris.

En toutn cas, moi, perso, j'ai quand même hâte de recevoir des scams avec une fausse voix de ma maman qui me réclame viteuf 2000€ pour soigner sa syphilis.